Bienvenue
Météo

Météo à Adé

4 °C / Ensoleillé
Vent: S de 11 km/h
Humidité: 81%
Auj
9/18 °C
Mer
11/20 °C
Jeu
14/19 °C
Ven
13/21 °C
Calendrier
Fêtes d'Adé 2016

Ce week-end, la commune d’Adé a fêté son saint-patron Hippolyte. Deux jours de fête dans une bonne humeur et une excellente ambiance. Notamment samedi soir, lors du repas servi à quelque 200 personnes, animé par l’excellente bandas béarnaise Lous Esberits d’Arros. Place ensuite au bal jusqu’à tard dans la nuit pour quelques festayres.

Le lendemain, après la messe et le dépôt de gerbe au monument aux morts, la traditionnelle réception préparée par le comité des fêtes et offerte  par le maire Jean-Marc Boya, a rassemblé personnalités, invités et la population adéenne à la salle des fêtes.

 

Le discours de Jean-Marc Boya, maire d’Adé

Après les salutations d’usage aux élus, personnalités et habitants de la commune, Jean-Marc Boya a eu une pensée pour les victimes de l’attentat de Nice et leurs familles. « Nous nous retrouvons comme tous les ans pour fêter la St Hippolyte mais on ne peut pas faire la fête sans avoir une pensée pour toutes ces familles détruites qui ont perdu soit un père soit une mère soit un enfant ce soir du 14 juillet sur la promenade des anglais à Nice tué par un fanatique au nom d’un Dieu . Cette tuerie peut malheureusement se reproduire n’importe où et il est plus que jamais vital de faire preuve de vigilance et de dénoncer tout comportement suspect . Le message de paix qu’a fait passer le président du comité olympique dans son discours d’ouverture des jeux est superbe, puisse l’humanité s’en inspirer ».

 

J-M Boya a ensuite adressé des félicitations et des remerciements :

« Je veux aujourd’hui féliciter, tous ceux qui ont passé des examens ou concours avec succès et je leur souhaite la meilleure réussite possible dans leur future vie professionnelle ou pour la suite de leurs études.

Ensuite je tiens une fois de plus à féliciter les heureux parents qui ont fait grossir notre population cette année en leur souhaitant que tout se passe bien et que leurs enfants puissent s’épanouir à Adé.

Je félicite également tous les dirigeants des associations adéennes pour leur dévouement et leur implication. Pour certaines tout va bien les effectifs grossissent tous les ans, pour d’autres c’est un peu plus difficile et les résultats se font attendre mais comme dit un philosophe basque de ma connaissance « la roue tourne ». Alors il faut garder confiance et continuer d’avancer en espérant des jours meilleurs.

Mention spéciale au comité des fêtes pour les animations qu’il propose tout au long de l’année et qui a su faire la part des choses entre la fougue des jeunes et la sagesse des plus anciens. C’était hier la renaissance de la course pédestre rebaptisée en l’occasion du nom de son instigateur dans les années 80-90 Célestin Bertos. Gros succès et merci à tous les bénévoles qui ont donné un coup de main pour l’organisation et la sécurité. Plus de 100 participants ont pu courir ou marcher sur des circuits plus ou moins longs.

Mention aussi à ADE cette association culturelle qui propose différentes animations ,des plus jeunes aux plus vieux et qui est toujours prête à participer. Elle a beaucoup œuvré depuis plusieurs mois pour la réussite du festival Carapatte qui a eu lieu fin juin. Seul le temps n’était pas au rendez-vous. Bravo à vous et à la jeune troupe adéenne. Ce fut un grand week-end.

Je remercie la chorale qui a superbement animé la messe et dont vous avez pu apprécier le répertoire à l’instant, Mr le curé et son dynamisme, Les employés communaux avec un petit nouveau Bruno à qui je souhaite la bienvenue à Adé. Les adjoints et tous les conseillers qui font bloc pour faire avancer notre village dans le bon sens avec nos moyens et j’ai une pensée pour Francis qui nous a quittés beaucoup trop tôt en ce début d’année .

Je veux également remercier la sous-préfecture pour la DETR accordée et le département pour le FAR (au passage je tiens à vous éclairer sur le fait qu’avant de changer de canton nous percevions le FAR 1 an sur 2 maintenant c’est tous les ans et cette année nous avons obtenu 16000€ le maximum que nous pouvions attendre) et la région qui est encore en train d’étudier quelques dossiers.

Dans notre campagne, nous avions émis le souhait de nous doter d’un défibrillateur. Après plusieurs demandes de subvention personne ne prenait en compte cet appareil qui est pour moi indispensable dans une commune. Josette Bourdeu avait bien essayé de me mettre en relation avec le Lions Club lourdais qui apparemment n’en offre qu’aux associations lourdaises. Malgré cela nous étions décidés à investir, quand nous avons eu la bonne surprise d’apprendre que le « Lions Club Adéen » en la personne de son président et unique membre Stéphane Poutou, épicier à Adé de métier ,nous offrait un défibrillateur flambant neuf qui va être installé sous peu. Au nom de tous les habitants d’Adé, je te remercie encore Stéphane et une fois de plus tu démontres ta gentillesse et ton sens du service que tu cultives au quotidien dans ton épicerie qui mérite d’être mise en avant.

Je fais le lien avec les pompiers et la gendarmerie qui sont là aussi au quotidien à nos cotés ainsi que toutes les entreprises qui œuvrent pour la commune, depuis des années pour certaines. L’ONF qui en la personne de Samuel Durand s’implique non seulement pour la gestion de nos forêts mais aussi avec les jeunes de l’école.

Je remercie aussi tous les bénévoles qui n’hésitent pas à mettre leur compétence à notre service pour le bien-être de tous.

Je ne vais pas vous parler des travaux, sur le dernier journal vous avez toutes les infos les concernant en espérant que la nouvelle salle de motricité soit prête pour la rentrée, la salle des fêtes n’est pas tout à fait terminée et là aussi je remercie le donateur de la nouvelle plonge qui est un véritable bol d’air pour les cuistots, d’ailleurs félicitations à Christian pour son axoa de hier soir qui a régalé les 200 convives présents hier soir ».

Le premier magistrat adéen en venait alors à des sujets plus politiques :

« Rapidement j’enchaine avec la région Occitanie qui est donc la nôtre aujourd’hui : grande précipitation aucune concertation et déjà des augmentations +10€ par cheval sur les cartes grises au 01/07/2016 pour commencer et je ne crois pas que ce soit fini vu les difficultés de fonctionnement, notre conseiller régional ne me contredira certainement pas.

Et maintenant la grande agglo XXL qui là aussi va nous coûter certainement plus cher que prévu car toutes les études ont été faites avec des chiffres et des données de 2015 et maintenant on va rectifier avec les chiffres de 2016 en tenant compte de tout un tas de transferts qui vont se faire mais qui jusque-là n’ont pas été chiffrés. Là aussi beaucoup de précipitation sans concertation, mariage de force, pas de projet, quelle sera la gouvernance, quelle représentativité des communes rurales, quel poids des communes rurales. Oh jusqu’en 2020 ça ira mais après avec une gouvernance élue au suffrage universel et politisée à fond croyez-vous sincèrement qu’elles pèseront ?

 Le plus regrettable c’est le vote de la CDCI. Je peux comprendre le vote de certains mais beaucoup ont voté ce qu’on leur a dit de voter sans se soucier des souhaits ou des votes des communes concernées et je leur souhaite juste qu’un jour quelqu’un de l’extérieur vienne décider pour eux de ce qui est bon chez eux. (applaudissements dans l’assistance)

En tout cas, il est prévu de se retrouver en janvier 2017, les 133 délégués autour d’une table qu’il va falloir acheter. Je crois sincèrement que ça va être un joli bazar.

 Je ne vous cache pas qu’il y a beaucoup d’inquiétudes chez les maires ruraux et nous ferons tout pour être entendus en espérant que ça se passe le mieux possible pour tout le monde ».

En attendant c’est aujourd’hui la fête c’est l’heure de l’apéritif. Je vous invite donc à partager ce vin d’honneur en vous souhaitant une bonne Saint-Hippolyte et de bonnes vacances.